Après Tehran-Geles (2015), Arash Nassiri poursuit avec City of Tales un travail de correspondances entre les villes de Téhéran et de Los Angelès, la modernisation de la première dans les années 70 s’étant inspirée de la deuxième.
Cette fois, les témoignages audio des habitants de la capitale iranienne ne viennent plus hantés les plans aériens des buildings californiens. Ici, la caméra explore les lieux emblématiques de la jeunesse américaine où des jeunes gens rapportent les souvenirs lointains de Téhéran dans une langue qui n’est pas la leur. Toujours la nuit et les enseignes lumineuses qui s’incrustent…


LE DEBUT DU FILM


EXTRACT 2

”City of tales” de Arash Nassiri (22′)
tourné à Los Angelès
Format: HD – 1,33
Production: Jonas Films (2016)